Le respect

« Le respect ne se négocie pas, il s’impose » comme disait si sagement Joseph N’Diaye. N’est-ce pas l’aboutissement d’une Vie que d’être respecté ? N’est-ce pas le rêve ultime de tout homme de pouvoir ici-bas, obtenir le respect de son peuple et de ses adversaires ? Avoir leur considération et leur approbation ?

Pourtant, l’homme sage aussi aime et cultive le respect, mais pas sous la forme d’une domination sur autrui. Encore et toujours, nous revenons à notre perspective propre…

Mais allons décortiquer la définition du mot :

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards : Manquer de respect à quelqu’un.
  • Sentiment de vénération envers ce qui est considéré comme sacré : Le respect des morts.
  • Considération que l’on a pour certaines choses : Le respect de la parole donnée.

Quelle que soit la définition que l’on donne au respect, on revient à chaque fois à la considération que l’on porte aux choses, voire à la vénération. Pourtant toute doctrine religieuse ou philosophique nous impose de ne vénérer que Dieu.

Si Dieu est ce que l’on nomme la Vie, tout être humain doté d’un coeur et d’un esprit ouvert vénère donc la Vie. Il la considère comme sacré. Qu’y-a-t-il de plus sacré que la Vie ? Pourquoi un mort mérite-t-il plus de respect qu’un vivant ? N’y-a-t-il pas quelque chose d’incohérent dans cette vision-là ? Il est certes important de respecter les morts, mais il est tout aussi essentiel de respecter le vivant, les vivants et la Vie.

Il n’y a que l’ego pour voir de la domination dans le terme respect, car le respect s’impose de lui-même, il n’a aucunement besoin de qui que ce soit pour être. Si je considère autrui autant que moi-même, je n’ai pas le besoin de me comparer ou de vouloir être meilleur ou moins bien. Les autres, ce sont juste des pièces du même puzzle, chacun portant en lui sa particularité unique. Je suis unique, tout autant que tu es unique. Et c’est en partant de ce constat qu’on fait un pas de plus vers Soi, vers le respect de la Vie dans son ensemble.

On respecte un homme qui se respecte lui-même. – Honoré de Balzac

aashish-r-gautam-340139

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s