L’introspection

Quand tu te regardes dans un miroir, que vois-tu ? Ton propre reflet, celui de ton corps fait de chair. L’introspection, c’est ce que tu ne vois pas, mais qui se passe quand tu fermes les yeux. Ce mot, venant du latin introspicere, signifie regarder à l’intérieur. Beaucoup d’âmes ont l’air d’avoir oublié cette donnée essentielle à la voie de la Paix intérieure.

Il y a une fontaine à l’intérieur de vous, ne cherchez pas l’extérieur avec un seau vide. – Djalal Al-Dîn Rûmi

Revoyons la définition ici : Observation méthodique, par le sujet lui-même, de ses états de conscience et de sa vie intérieure. Je M’observe, à tout moment, pour aspirer à l’équilibre en et autour de Moi. Je laisse aller et venir les sentiments, les souvenirs, les bons et les mauvais moments, en étant conscient d’Être, ici et maintenant. J’apprends à Me connaître en conscience et à lâcher prise à tout moment, car Je ne contrôle rien. Je cherche en Moi les réponses qui me sont offertes par la Vie.

Par exemple il m’arrive une épreuve imposée par la Vie. Je la Vis en souffrant, puis je l’assimile et je l’analyse. Je tombe et Je me relève, car J’ai toujours le choix. J’ai encore ce que la Vie me donne et ce que Je décide d’en faire. Libre à Moi de choisir l’ego (=le mental) ou le Moi, qui accepte la leçon et en tire une morale pour avancer. L’introspection se fait en pratiquant la remise en question, et ne se base sur aucune certitude ni aucun préjugé. Elle est la clé de la voie intérieure, tout grand sage sait que son chemin vers la quête de Soi commence par là.

Pour revenir à Socrate et à la célèbre injonction « Connais-toi, toi-même » qu’on lui attribue, que voulons-nous trouver et par quel moyen ? Cette invitation à l’introspection peut être appliquée à chacun, qui, nous dit Socrate, dispose du savoir en lui-même, il suffit de se le rappeler. La connaissance est immanente à l’homme, le but étant d’apprendre à se ressouvenir.

Rude tâche que de se rappeler ce que l’on sait déjà. Mais là est toute la différence entre le Savoir et la Connaissance, et il faut être capable de Savoir pour ensuite Connaître. Pas à pas, chacun son chemin dans la Vérité.

On ne se peut consoler d’être trompé par ses ennemis et trahi par ses amis, et l’on est souvent satisfait de l’être par soi-même.François, duc de La Rochefoucauld

ashim-d-silva-149106

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s